Le système de traçabilité de Volterres : R.E.D.S

  • 18/04/2019
  • Partager
  • Share Button

La souscription à une offre d’électricité verte “classique” vous garantit seulement que pour chaque kWh que vous consommez, un kWh “vert” a été produit à un moment de l’année, quelque part en Europe : c’est le dispositif des garanties d’origine. Cela signifie concrètement que vous pouvez souscrire une offre “électricité 100% verte” et consommer en majeure partie de l’énergie nucléaire ou fossile.
Surprenant ? Cliquez ici pour mieux comprendre le système des garanties d’origine et ses limites.

Chez Volterres, nous utilisons un système transparent pour nos clients, R.E.D.S (Renewable Energy Digit System). Ce système, développé par BlockChain Partner avec le soutien d’ISlean Consulting, experts reconnus du déploiement des nouvelles technologies au service des entreprises, permet à nos clients de suivre finement la réalisation de nos engagements, souscrire une offre chez Volterres favorise le développement des énergies renouvelables en France et plus particulièrement sur votre territoire

L’origine de l’énergie, demi-heure par demi-heure

Nous sommes transparents en communiquant à nos clients non seulement la liste exacte des centrales partenaires auxquelles nous achetons l’électricité, mais également l’attribution des kilowattheures à chacun de nos clients, demi-heure par demi-heure. Nos clients peuvent ainsi contrôler la provenance de l’électricité qui leur est livrée.
Ce faisant, chaque client a la capacité de vérifier que Volterres respecte bien ses engagements, tant en matière de source d’énergie (solaire, éolienne, non renouvelable…) que d’origine géographique.

L’énergie produite dans nos centrales partenaires est répartie demi-heure par demi-heure entre nos clients grâce à un algorithme d’affectation. Cet algorithme tient compte des engagements pris envers chaque client concernant l’origine géographique de l’énergie et les moyens de production privilégiés, mais aussi des réalités de l’instant (ainsi, une centrale solaire ne fournira pas de l’énergie la nuit).

Nos clients peuvent se rendre sur leur portail client pour consulter l’origine de l’électricité qu’ils consomment

Une affectation de l’électricité transparente

Pour plus de transparence, le système de traçabilité Volterres permet à nos clients d’accéder à la source des informations présentées dans le portail client.

Pour cela, un site dédié au système de traçabilité permet d’accéder au fichier quotidien des affectations d’énergie qui présente, pour un jour donné, la répartition de l’énergie produite par nos centrales partenaires auprès de l’ensemble de nos clients.
Transparence et confidentialité de nos clients
Chez Volterres, le respect de la confidentialité des données de nos clients est primordial. C’est pourquoi le fichier des affectations est chiffré. Chaque client dispose d’une clé de déchiffrement personnelle lui permettant d’accéder à ses affectations et à elles seules.

En saisissant son mot de passe personnel, chaque client peut donc accéder à notre système d’informations sécurisé et afficher ses affectations d’énergie (les producteurs qui lui fournissent de l’énergie, demi-heure par demi-heure) pour une journée donnée. Les informations affichées proviennent directement du fichier d’affectations de Volterres, partiellement déchiffré pour le client.

Comment dès lors prouver que nous affichons bien le même fichier d’affectations à tous nos clients ?
Certifier l’authenticité du fichier d’affectations grâce à la Blockchain
Nous utilisons la technologie Blockchain, également nommée “Distributed Ledger Technology, DLT” pour certifier que le fichier d’affectations auquel tous nos clients ont accès est bien celui que nous avons utilisé.

Nous calculons d’abord une « empreinte numérique » unique de 64 caractères (que l’on appelle un “hash”) du fichier d’affectations chiffré. Cette empreinte peut être recréée à tout instant à partir du fichier. En revanche, la moindre modification du fichier d’affectations aura pour conséquence de modifier complètement l’empreinte : il est donc aisé de vérifier que le fichier d’affectations n’a pas été modifié, il suffit de vérifier que le calcul de l’empreinte donne bien toujours les mêmes 64 caractères.

Cette empreinte numérique unique est ensuite inscrite dans la Blockchain Ethereum, au moyen d’une transaction. La Blockchain est un registre numérique de transactions, indestructible et infalsifiable car son architecture décentralisée (plusieurs personnes possèdent une copie du registre) le rend plus résistant aux incidents. Comme toute transaction inscrite dans la Blockchain, l’empreinte numérique unique du fichier d’affectation ne peut pas être supprimée par la suite.

La Blockchain Ethereum est publique, ce qui signifie que ses transactions sont accessibles à tous. Nos clients peuvent donc aller consulter l’empreinte numérique unique de chaque fichier d’affectations, que nous déposons jour après jour sur la Blockchain Ethereum.

Sur notre site dédié au système de traçabilité, tous les fichiers d’affectations chiffrés sont téléchargeables. Nos clients peuvent donc eux-mêmes constituer l’empreinte unique d’un fichier d’affectations et la comparer avec celle déposée sur la Blockchain pour vérifier que le fichier qu’ils ont téléchargé est bien celui que nous avons utilisé pour affecter l’énergie.

Les données étant chiffrées, cette possibilité est d’ailleurs ouverte à tous, clients et non clients. Pour télécharger nos fichiers d’affectations et en contrôler les empreintes numériques uniques, cliquez ici.

Lexique

algorithme d’affectations

Notre algorithme d’affectation propriétaire répartit automatiquement demi-heure par demi-heure la production de nos centrales partenaires vers nos différents clients en fonction de leurs choix énergétiques (pourcentage d’énergie renouvelable, origine géographique de l’électricité) et de leur consommation du moment.

chiffré

Le chiffrement du fichier d’affectation par clés asymétriques garantit la non divulgation de l’identité de nos clients et de leur consommation d’énergie. Tous nos clients sont invités à créer une clé de déchiffrement (dite “clé privée”) leur permettant d’accéder à leurs affectations d’énergie sans être capables de lire celles des autres clients. Pour plus de facilité d’usage, nos clients n’ont qu’un simple mot de passe à retenir.
Blockchain – DIgital Ledger Technology
Une blockchain est une base de données (ou un registre) qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création.
Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est copiée chez tous les utilisateurs habilités pour ce faire, les noeuds, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne et de participer à l’établissement de la confiance.
Il existe des blockchains publiques, ouvertes à tous, et des blockchains privées, dont l’accès et l’utilisation sont limités à un certain nombre d’acteurs.
Une blockchain publique peut être assimilée à un grand cahier, accessible à tous, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible car son contenu est dupliqué en tellement d’exemplaires qu’il est impossible d’en falsifier suffisamment pour créer une ambiguïté.
L’implémentation la plus médiatisée d’une blockchain est la crypto-monnaie Bitcoin. Cette implémentation n’est pas celle que nous avons choisie, car pour réaliser notre système de traçabilité, nous avons préféré un système moins gourmand en énergie, normal quand on se positionne comme accélérateur de la transition énergétique. Aujourd’hui, de nombreux acteurs (entreprises, gouvernements, etc.) dont beaucoup du secteur de l’énergie, envisagent l’utilisation de la technologie blockchain pour d’autres cas d’usage que le transfert de monnaie numérique. Volterres est ainsi un des pionniers de cette dynamique vers la décentralisation de la sécurité de l’information, au service du développement des énergies renouvelables.

hash

Le “hash” est l’« empreinte numérique » unique d’une donnée (par exemple un fichier pdf), cette unicité étant vraie tant qu’on parle de la même “fonction de hachage”.
En créant cette « empreinte numérique » unique, et en l’inscrivant sur une blockchain publique, il est possible de créer une preuve à la fois datée et immuable de cette donnée. Cette technique s’appelle l’ancrage.
Chaque document numérique dispose en effet d’une « empreinte numérique » spécifique et la moindre modification du document (par exemple le changement d’une seule lettre dans un document de 500 pages) change totalement son « empreinte numérique ».
N’importe qui pourra alors recréer cette « empreinte numérique » à partir du fichier pdf et vérifier qu’elle correspond bien à celle inscrite sur la blockchain. Il est ainsi aisé de contrôler que ce fichier existait bien au moment de son inscription sur la blockchain, et qu’il n’a pas été modifié depuis.

Découvrez d'autres contenus

Communiqué de Presse

Donner aux producteurs accès au marché !